Votre avis général sur l'album HONEYMOON?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis général sur l'album HONEYMOON?

Message par titi29 le Jeu 17 Déc - 23:42

Donnez votre avis sur le dernier album Honeymoon.
avatar
titi29
Trailer Park Darling

Messages : 11
Age : 47
Localisation : BREST

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis général sur l'album HONEYMOON?

Message par Aliocha le Mar 19 Jan - 18:12

Attention pavé à l'horizon !


Allez je me lance ! Ca faisait un moment que je voulais faire une critique de l’album, auquel j’annonce sans grand mystère, qu'il m’a plutôt plu.
Je m’attaquerais peut-être si vous voulez aux plus anciens plus tard mais comme il est l’album qui tourne le plus actuellement dans ma playlist je vais commencer par lui.

À mon sens, Lana produit grosso modo trois types de chansons -mais ce n’est que mon avis personnel- :

1) Les grande titres avec la grosse orchestration à la sauce hollywoodienne. C’est grandiloquent, c’est pompeux  et si ça sonne ancien, très ancien style âge d’Or Hollywoodien c’est tant mieux ! Je pense à : Born to die, Vidéo Game, Young&beautiful, Ride,  Shades of Cool,  ou encore Honeymoon, Summertime Sadness

2) Les petites ballades minimalistes qui mettent en valeur sa voix expressive comme Old Money, yayo, Black Beauty

3) Les titres assez pop sucrées, de temps en temps avec des touches R’nB. Ca ne prend pas la tête, ça passe bien en radio et ça lui permet d’attirer un public plus large comme : Florida kilos, off the races, national anthem

D’un point de vue purement technique je trouve Honeymoon mieux mixé que ne l’était Ultraviolence. Son précédent était pourtant très bon mais il avait un côté beaucoup plus expérimental, très indie et parfois assez surprenant, avec des pistes volontairement sales. Honeymoon en terme de production revient à un mixage plus classique,  son goût  pour la reverb est toujours là mais moins débridé. On retourne plus dans la veine de Born to die.

Néanmoins on est loin d’un Born to die 2, en terme de technique vocale, de complexité dans la composition, de maturité artistique on est clairement au dessus de ce qu’elle pouvait faire il y a  quatre ans ans. Et en si peu de temps c’est  une progression assez impressionnante.

Honeymoon

"We both know that it's not fashionable to love me
But you don't go cause truly there's nobody for you but me"


Ce qui m’a tout de suite plus avec ce titre c’est que pour une fois j’étais en total accord avec Lana lorsqu’elle parle d’Honeymoon comme la chanson qui la représente le mieux (oui parce que par exemple le son « jazzy » tant attendu de l’album je le cherche encore déso…)
C’est du 100% Lana, dans la lignée de Young &Beautiful. Un accompagnement orchestral qui rappelle les bande son des films américains des années 50/60. Un peu comme ici :



Mais qui m’a fait rappeler aussi la musique du film  français des années 60 « À bout de souffle »



Lors d’un interview, elle a évoqué le fait que sa chanson Honeymoon lui rappelle la fameuse couleur « dark blue », me concernant c’est tout l’inverse, en l’écoutant je vois cette chanson d’un rouge bordeaux tournant à écarlate, suivit de toute les nuages d’orange que peut offrir le spectacle d’un lever de soleil.  Un  aurore qui s’extirpe paresseusement de l’obscurité,  d’une lenteur presque sourde mais finalement qui annonce un nouveau jour et une nouvelle chanson. Très belle entrée dans l'univers de l'album

Music to Watch boy to

"Live to love you
And I love to love you
And I live to love you, boy"


J’ai mis plusieurs écoutes avant de réellement l’apprécier. Il y avait toujours quelque chose de très répétitive presque attendu. Pourtant je dois dire que j’aime assez la production musicale teinté d’une légère beat box, moderne sans être envahissant.  Il me semble que cette chanson fait partie des titres pop destiné au grand public et elle remplit parfaitement sa fonction.
La seule chose qui m’ait déstabilisée, est  le choix artistique du clip. Depuis des mois on nous a teasé un clip avec des mannequins faisant du skate et du coup dans ma tête je voyais une espèce de défilé continue de mannequins au ralenti  avec Lana au loin matant d’un œil intéressé leur prouesses sportifs. Genre un peu comme ça mais à l’envers…

lien à rajouter

Bon finalement les boys, on ne les voit qu’une minute au max, souvent de dos et à contre-jour… Par contre Lana on la voit très bien, ses copines aussi sous toutes les coutures, mais finalement on lui pardonne car elles sont toutes magnifiques.

Terrence loves you

"I lost myself and I lost you too
And I still get trashed, honey, when I hear your tunes"


Une jolie ballade qui selon mes humeurs peut me faire monter les larmes aux yeux au moment du refrain et du pont final d’ailleurs j’apprécie la petite dédicace à David Bowie
Pour ceux qui ne voit pas c’est ici :



Mais dans d’autres conditions cette chanson  me fait mourir d’ennui ! xD.  C’est très dépouillé un peu (trop) froid. Très dark blue, m’voyez ?

God knows I tried

"God knows I loved
God knows I lied
God knows I lost
God gave me life
And God knows I tried"


Pour une raison que j’ignore God knows I tried à toute les raisons de me faire pousser un long bâillement. C’est très sobre dans les arrangements voix/guitare/synthé, très lent, répétitives  dans ses paroles. Et bien c’est tout l’inverse !  En fait je crois que ça vient de la structure progressive de cette chanson  qui a tous les accents d’un chant religieux. Ca aurait très bien pu être un gospel avec un arrangement plus lourd. Non ? Vous ne les entendez pas  les 100 choristes gospel derrière qui répètent puissamment « God knows she tried ! » derrière elle ? Non? Bon… pourtant c’est littéralement  écrit comme une prière.

Bon et puis on en parle du final ? A partir du : So let there be light
J’en ai des frissons… et dire que l’on reproche Lana del rey de ne pas avoir de voix c’est le comble. Je ris.

High by the beach

"Everyone can start again
Not through love but through revenge
Through the fire, we're born again
Peace by vengeance
Brings the end"


Avec High by the beach on retourne sur une structure assez pop. Si je ne me trompe pas c’est la seule fois dans l’album où elle nous sort une production trap beat. Franchement j’aime beaucoup ! N’étant pas naturellement pas fan de ses chansons grand public, j’apprécie quand même cette petite incursion électro, ça me rappelle un peu the Bay de Metronomy. Une production ultra léché, cadré, structuré (comme un métronome  :lol!: …pardon !) Et je ne sais pas si c’est du hasard ou non mais l’ouverture du clip est exactement la même que celle de Lana ! En tout cas l’ambiance chilling-à-la-plage , tout le long  est similaire.



En résumé comme single lead de l’album je trouvais que c’était un bon choix.

Freak

"Flames so hot that they turn blue
Palms reflecting in your eyes, like an endless summer"


Une chanson que j’ai beaucoup attendu, car l'extrait m’avait pas mal emballé (tout comme le clip que je pense ne verra jamais le jour). C’est sensuel, mystérieux et par la présence de la guitare, je trouve qu’il y a une continuité avec la période Ultraviolence. Ca serai cool si elle en faisait un single (mais je crois que je rêve…)

Salvatore

"Soft ice cream"

Je sais qu’elle est l’une des chansons les plus appréciée des fan, malheureusement c’est celle que j’apprécie le moins et pour une raison très simple. Elle s’inspire des sons des années 80 et j’ai une sainte horreur de cette période musicale pour son utilisation excessive du clavier bontempi qui pour moi sonne très daté  et cheap!! Je suis désolée je sais que beaucoup aime mais tout ce qui sonne de près ou de loin à ça me donne vraiment des frissons. Et puis l refrain qui se termine en soft ice crem…je sais pas à chaque fois ça me fait rire,ça sort tellement de nul part. Je me dis la chanson est bien mais ça aurait été mieux avec une production moderne xD.
En enlevant la musique donc  :geek: ,  reste son chant  très beau, qui semble s’inspire d’un opéra italien (merci Francensco ?)

Art déco

"You want more… Why ?"

Encore à mes yeux une chanson dans le plus pur style Lana. Le mixage est à la fois d’une extrême complexité tout en restant calé et propre à l’écoute. Tout est bien placé, l’ambiance trip hop industriel, le "Why ?" qui est un clin d’oeil à Born to die est judicieusement placé, son chant encore une fois qui nous fait une démonstration à la fois de l’agilité de sa voix et de son aura dramatique, la voix d’ailleurs est réverbérée à l’extrême comme d’habitude mais sans être noyé dans l’instrumentation.
Alors pour le son jazzy on va me sortir qu’il y a du saxophone ici. Oui oui…mais non ! C’est pas parce qu’il y a une mandoline dans une chanson qu’on a fait de la musique italienne. Et ben là  c’est pareil, le saxophone est là, il s’incruste très bien dans la composition mais à mes yeux on est à des années lumière d’un son jazzy.

Burnt Nurton

Petite pause auditive assez intéressant. Jusqu’à présent je n’avais pas remarqué à quel point Lana doit être dans la vraie vie une fille assez perchée. C’est suite à sa promo pour Honeymoon, notamment l’interview donné à James Franco  que j’ai compris qu’elle à l’air très intéressé par le surnaturel, la philosophie métaphysique, et les OVNI ! Pourtant il y avait plein de signe de ce penchant dans son instagram et en particulier dans cette « infamous » interview où elle affirmait pendant la promotion d’Ultraviolence :
"Pour moi, la question du féminisme n'est pas un concept très intéressant. Je suis bien plus captivée par, je ne sais pas par exemple, SpaceX et Tesla, ce qui se passe dans l'espace et les possibilités intergalactiques. Chaque fois que des personnes de mon entourage ou autre ressortent le drapeau du féminisme, je me dis : "Oh mon dieu...". Ça ne me passionne pas vraiment." Elle ajoute : "Mon idée du vrai féminisme est celle d'une femme qui se sent libre de faire ce qu'elle a envie de faire."

Maintenant je comprends ce qu’elle voulait dire, mais encore une fois je penche qu’elle était à côté de  la plaque. Evidemment qu’elle a le droit d’être intéressé par d'autre  sujets plutôt que le féminisme. Mais dire que c’est un « concept » inintéressant alors que ce sont ces même femmes qui se battent pour que cette société puissent lui donner le  privilège de ne plus être intéressé par le sujet, et qu’il y a encore des femmes dans le monde et aussi aux Etats-unis qui n’ont n’y accès à l’éducation ni aucune liberté pour la seule raison qu’elle sont née femmes. Oui c’est grave et extrêmement égocentrique.

Néanmoins elle est revenue de sur ce point encore une fois dans l’interview avec James Franco : lien à rajouter
On va dire qu'on pardonne la maladresse de ses propos, mais bon Ultraviolence il faudra y revenir a été assez catastrophique niveau promotion...

Religion

« Everything is fine now
Let sleeping dogs lay »


J’ai mis beaucoup de temps à aimer cette chanson. Je trouve qu’elle est comme un vieux vin qui s’embellit avec le temps. Elle me fait penser à une chanson de fin de film. Style film qui se termine en nostalgie sur la fin d’une époque après la tempête.
Le Hallelujah du refrain est absolument envoûtant. Et encore une fois la production magnifiquement orchestrée, la voix de Lana à encore une fois eu droit à un très beau mixage qui donne l’impression qu’elle chante depuis un micro des années 60 un peu comme dans Blue velvet.

The blackest day

« Because I'm going deeper and deeper
Harder and harder
Getting darker and darker »


Sans surprise c’est pour moi LE titre d’Honeymoon à retenir. C’est tout ce que j’aime chez elle en terme de grandiloquent et d’épique, et ça garde le côté nerveux d’Ultraviolence.  La surprise auditive a été ce refrain à l’inverse de toutes les autre chansons d’Honeymoon qui utilisent alternativement les très graves et les traits aigus de la tessiture de Lana. À la première écoute je me souviens que j’en ai eu la chair de poule (dans le bon sens du terme). Je suis également très fan du côté progressif de la composition, en live j’imagine très bien qu’elle renforcera le côté rock avec un guitare électrique plus présente. AAAh j’ai tellement hâte de l’entendre en live Very Happy (enfin si elle daigne venir en Europe…:pale: )

24

"There's only 24 hours, so you'd say
For most of them you pay"


Je n’ai toujours pas compris pourquoi Lana del Rey n’a pas été choisi pour chanté la BO de James Bond. Ce n’est pas comme si elle n’avait pas fait des appel de phares (Shades of Blue ), ou des gros gros clin d’œil appuyé ici avec 24. Il faut vraiment être sourd pour ne pas entendre une inspiration directe de Nancy Sinatra You only live Twie qui fut la bande son du James Bond de 1967. Grâce à Lana d’ailleurs je redécouvre la discographie de cette autre grande artiste.


Swan Song

"And I will never sing again
And you won't work another day"


Le retour des titres ténébreux de Lana del rey.  Je trouve qu’on reste dans l’univers de the Blackest Day.  La colère en moins, le désespoir en plus. Ca ne s’appelle pas la fin du cygne pour rien. Comme ça fait du bien d’entendre la voix grave de Lana del Rey. C’est dans cette tessiture que je trouve qu’elle a le plus de charme, qu’elle dégage une attraction particulière. Et puis c’est cette signature vocale qui la fait connaître à la base (Video Game). Très bonne chanson à mes yeux, dommage qu’elle s’essoufle un peu sur la fin par ses répétitions.

Don’t let me be misunderstood

"Oh baby, I'm just human
Don't you know I have faults like anyone?
Sometimes I find myself alone regretting"


Mes oreilles étaient tellement prêtes à aimer ! En général j’aime beaucoup ses reprises. Que ce soit Chelsea Hotel du Cohen, ou Summer Wine de Nancy Sinatra, Once upon a dream du Disney Cendrillon,  elle arrive toujours à apporter sa propre personnalité.
Et puis la grande Nina Simone, il fallait oser ! Je salue l’audace,  malheureusement je suis un peu déçue. Tout y est pourtant : la production rétro, la voix et tout. Mais rien à faire à côté de l’original c’est très plat…
On a une version où la chanteuse croit littéralement ce qu’elle chante, on voit presque la scène avec Nina tentant de s’expliquer face à son amant à deux doigts de lui claquer la porte au nez. Celle de Lana est étonnement désincarnée, limite désintéressée parce qu’elle chante, tellement froide... Du coup je suis vraiment surpris que ce soit si ennuyeux. Le pire est que j’ai écouté la version originale après celle de Lana ! C'est dommage de terminer un très belle album sur ce petit accident.



En conclusion

Je trouve que c’est toutefois un très grand album que je mettrais au même niveau qu’Ultraviolence en terme de complexité dans la production, la composition, le chant. Mais qui n’a évidemment plus pris le partie de revenir du côté pop rétro, et Hollywood hardcore en délaissant presque totalement le côté rock garage.

Les incursion dans le trip hop et le trap beat était bien amené, si elle nous fait un quatrième album dans cette veine, je ne suis pas du tout contre ^^

Alors et vous qu'est-ce qui vous a fait vibrer, et qu'est ce qui vous a décu? Very Happy

Aliocha
Trailer Park Darling

Messages : 2

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis général sur l'album HONEYMOON?

Message par Half Lady le Jeu 21 Jan - 21:44

Pour ma part, je ne vais pas faire tout un article comme Aliocha l'a magnifiquement fait, mais je vais me permettre d'attribuer des notes à chacune des chansons de l'album...

01. Honeymoon - 06/10
02. Music To Watch Boys To - 07/10
03. Terrence Loves You - 06.5/10
04. God Knows I Tried - 07/10
05. High By The Beach - 07.5/10
06. Freak - 09/10
07. Art Deco - 10/10
08. Burnt Norton - 08/10
09. Religion - 07/10
10. Salvatore - 09.5/10
11. The Blackest Day - 5.5/10
12. 24 - 06.5/10
13. Swan Song - 04/10
14. Don't Let Me Be Misunderstood - 09/10

_________________
If I get a little prettier, can I be your baby?
avatar
Half Lady
Admin

Messages : 49
Age : 13
Localisation : France métropolitaine

http://lanadelrey.overblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis général sur l'album HONEYMOON?

Message par Terrence le Jeu 21 Jan - 23:25

Je ne sais pas si je pourrais qualifier Honeymoon de "déception", mais ce qui est certain c'est que je ne me suis pas pris de grosse claque sur cet album, contrairement à UV qui malgré quelques défauts contenait tout de même West Coast et Shades Of Cool, ou encore Born To Die avec Blue Jeans et Carmen. Les chansons ne sont pas mauvaises, et j'apprécie la versatilité de leur production (en effet un peu plus proche de celle de Paradise, donc sur ce point-là je suis comblée), mais elle ne suffit pas à rehausser un disque qui reste globalement fade. Il contient quelques très bons moments, mais c'est loin d'être les montagnes russes, et parfois leur attente se fait ressentir durant l'écoute. La méthode de composition de Lana a aussi un peu évoluée, ses mélodies sont désormais plus amples, elles ont tendance à "s'étaler"... Je crois que ça a eu un certain impact sur l'ambiance générale de cet opus.
avatar
Terrence
Trailer Park Darling

Messages : 2

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis général sur l'album HONEYMOON?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum